1925 : baratte Automoto

1925 : baratte Automoto

(document original)

Lucien a acheté à l’entreprise Automoto une baratte de 30 litres pour 105,60 francs

La baratte sert à transformer la crème en beurre par un mouvement mécanique. La crème doit être versée dans la baratte à une température entre 15° et 18°.

La plus commune est en en forme de cône tronqué fermée par un couvercle percé à travers lequel on passe un bâton. Par un mouvement vertical les particules de matière grasse de la crème se séparent du lactosérum, ou petit lait. Agglomérées, ces particules forment les grains du beurre.

Ce mouvement lent et défectueux donne des résultats imparfaits, la crème et le beurre se fixant sur les parois et le couvercle. Pour augmenter l’efficacité le bâton sera remplacé par un piston perforé ou un barillet garni de palettes.

  baratte-terre-1794.jpg

Pour garder la crème au frais et éviter quelle ne tourne, certaines barattes seront trempées dans des bains-marie d’eau froide.

Mais la baratte la plus efficace est sans conteste la baratte normande. En forme de tonneau, des batteurs en bois actionnés par une manivelle y tournent selon un axe horizontal.

DSCN6488

 (photo personnelle)

La confection des grains de beurre peut prendre de 30 minutes à 2 heures.

Les grains ainsi obtenus doivent être abondamment lavés. Cette opération est appelée le délaitage et permet de les débarrasser du lactose et de la caséine qui favorisent le rancissement du beurre. Puis celui-ci sera ensuite pétri, malaxé et formé.

m3

Publié dans : Vie de Lucien |le 8 mai, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..