Archive pour février, 2015

1925 : lit-cage

1925 : lit-cage

(document original)

Lucien a voulu acheter un lit-cage pour 135 francs.

Le lit-cage est un lit muni de barreaux pour empêcher un enfant en bas âge de tomber du lit. C’est aussi un lit métallique pliant.

Le premier lit réductible semble avoir été construit par Monsieur Longet, en 1851,sous le brevet 1BB12688.

Il s’agit principalement de l’invention d’un ressort horizontal pour la confection des sommiers, permettant ainsi de plier les lits.

brevet-1851-longet

(brevet de 1851 de Monsieur Longet,  trouvé sur le site de la PNI )

Puis en 1862 Monsieur Moisset-Foye dépose un brevet pour 15 ans pour un lit-cage en fer avec un sommier à ressort en boudins conoïdes en cuivre.

Le 2 mai 1925 l’ »Ouest-Eclair » offre en cadeau un lit-cage d’une valeur de 145 francs à Monsieur Paul Richet, menuisier à Saint-Denis-d’Orques, dans la Sarthe.

cage.jpg

 (extrait du « Tarif-Album » de 1910)

En 1931 le magazine « Les Dimanches de la Femme » propose, une fois celui-ci devenu inutile, de cacher le lit-cage derrière un paravent à 3 feuilles. Pour utiliser le lit il suffit simplement de refermer le paravent.

Publié dans:Vie de Lucien |on 27 février, 2015 |1 Commentaire »

1925 : la raquette

1925 : la raquette

 (extrait du journal « l’Ouest-Eclair » du 25 fevrier 1925)

Image du Blog babethhistoires.centerblog.net

 (extrait du journal « le Figaro » du 1er mars 1925)

Voilà une raquette dont le succès sur les pistes de danse aura été plus court que celui de l’autre sur les courts de tennis…

Publié dans:Miscellanees |on 22 février, 2015 |1 Commentaire »

1925 : écrémeuses Baltic

1925 : écrémeuses Baltic

(document original)

Qui dit écrémeuse dit lait.

 Les diverses substances qu’ingurgite une vache se retrouvent dans le lait. Le lait prend l’odeur spéciale des plantes alliacées, des crucifères, de l’ail, de l’oignon, des labiées, la saveur du chou, l’amertume de l’absinthe, de la paille d’orge, des feuilles de châtaignier.

menthe.jpg

(labiées Mentha Piperita)

Le genre d’alimentation modifie aussi la proportion des diverses substances qui constituent le lait.

La richesse du lait en matières grasses augmente avec l’abondance de la sécrétion lactée. Au contraire le sucre, la caséine et les sels diminuent avec la quantité de lait sécrétée.

La proportion de beurre augmente pendant la durée d’une même traite à mesure que l’on prolonge celle-ci.

50841.jpg

(pot de lait)

La race Normande présente de remarquables qualités laitières. A l’époque les meilleurs vaches sont capables de produire 30 à 40 litres de lait par jour avec une grande qualité beurrière.

vache-normande

Publié dans:Vie de Lucien |on 21 février, 2015 |1 Commentaire »

humour de chasse

humour de chasse

 Vite!…mon fusil!

Publié dans:Miscellanees |on 15 février, 2015 |1 Commentaire »

1925 : Cottereau

1925 : Cottereau

(document original)

 

En 1925 Lucien achète à l’entreprise Vavy un axe de pédalier de la marque Cottereau pour 8,75 francs.

 Un axe de pédalier est la pièce sur laquelle sont fixées les manivelles du pédalier. Les axes varient en longueur.

page-4

(extrait du catalogue Cottereau de 1910)

 

En 1891 le champion cycliste Louis Cottereau ouvre sa propre société et commence par produire des cycles et des motocyclettes. A partir de 1898 la marque va produire des automobiles « la Voiturine« .

Elle est caractérisée par une forme ronde avec un grand radiateur.

591_001

 

En 1903 la société lance « la Populaire« , petite voiture qui va connaître un grand succès, amenant l’entreprise à être forte de 350 employés en 1905. La société s’essaya aux courses automobiles sans grand succès.

En 1907 la société change de statut et devient la société des Etablissement Cottereau. Elle est établie rue des Lentillières à Dijon.

Lors du grand salon du cycle et de l’automobile au Grand Palais à Paris en 1913, les cycles et les châssis de voiture de la marque Cottereau sont fabriqués par la Société des Constructions Industrielles Dijonnaises.

cottereau

La société est rachetée par une société concurrente Terrot, rachetée elle-même par Peugeot.

L’activité automobile sera fermée en 1914 . 

Il est étrange de retrouver une pièce détachée de cette marque en vente en 1925!!

Une pièce oubliée dans un entrepôt? Ou Terrot fabriquait-il encore des pièces détachées pour la marque Cottereau? Etonnant non?

il_570xN-217836289

Publié dans:Vie de Lucien |on 13 février, 2015 |Pas de commentaires »

humour

humour

- T’es crevé ?

- Non, j’ai crevé !

Publié dans:Miscellanees |on 8 février, 2015 |2 Commentaires »

1925 : cycles Austral, reliability trials cyclistes

 

1925 : cycles Austral, reliability trials cyclistes

(document original)

Austral a reçu la médaille d’or lors d’une  reliability trial cycliste.

La reliability trial cycliste est une course annuelle dont le but est de montrer les qualités de résistance des bicyclettes. Les vélos sont testés avec des points de contrôle rigoureux, désignés et limités dans le temps (souvent 8 heures, temps de repos inclus). Elle est réservée aux bicyclettes de type commercial. Elle se déroule à chaque fois durant les périodes hivernales. Les coureurs doivent être capables de faire face à des problèmes mécaniques.

Avant la course les vélos sont poinçonnés, plombés et timbrés puis enfermés dans un local jusqu’au jour de la course.

  poinconnage-rol-1912

(poinçonnage en 1910, photo de l’agence Rol)

 

 

Cette course est organisée par le journal « L’Auto« .

En 1910 le grand diplôme d’honneur de la course est décerné aux cycles Pasquet.

En 1921 elle se déroule du 16 au 30 janvier. Elle comporte 15 épreuves de 100 km.

En 1924 la course se déroula du 18 au 27 janvier et vit les cycles Rolland, équipés de chaînes Vita, obtenir la médaille d’or.

En 1925 la course est remportée par Eugène Christophe sur un parcours de 800 km, en 8 étapes, sur un cycle de la marque J.P. Louvet.

Tous les départs ont eu lieu à partir du vélodrome d’hiver de Paris.

leonard-sur-J-B-Louvet-1910

(M. Leonard sur cycle J.B.Louvet, en 1910)

Publié dans:Vie de Lucien |on 7 février, 2015 |1 Commentaire »

1925 : écrémeuses SCIM

1925 : écrémeuses SCIM

(document original)

De cette entreprise je n’ai trouvé que cette affiche de 1912 sur un site marchand:

ecremeuses-scim-1912.jpg

Et une petite annonce du « Journal de Soukh-Ahras » du 29 mai 1927:

 

A vendre

Ecrémeuse SCIM

Marque française 200 litres à l’heure

état neuf

S’adresser chez M. Menotti

Soukh-Arhas

Publié dans:Vie de Lucien |on 4 février, 2015 |1 Commentaire »

1925 : Société Anonyme des Huiles Renault (suite)

1925 : Société Anonyme des Huiles Renault (suite)

(document original)

Lucien va renvoyer une caisse de bidons vides d’huiles Renault par les Chemins de Fer de l’Etat. 

Il va ainsi récupérer la balance de consigne, soit 43,50 francs. Il va payer 5,85 francs de port.

images_1.jpg

Publié dans:Vie de Lucien |on 1 février, 2015 |Pas de commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..