1924 : Société Anonyme Grouvelle Arquembourg

1924 : Société Anonyme Grouvelle Arquembourg
(document original)

La maison fut fondée en 1829 par Philippe Grouvelle. Il crée un cabinet d’ingénieurs et se spécialise dans les activités de chauffage et de ventilation. A l’exposition de Paris la maison reçut en 1844 la médaille d’argent et en 1855 la médaille de 1ère classe.

A partir de 1866 la maison est reprise par le fils aîné Jules (1840-1923). Les prix vont se succéder: 1ère classe à l’exposition de Paris de 1867, médaille d’or à Paris en 1878, diplôme d’honneur à Anvers en 1885, hors concours à Paris en 1889.

En 1890 Jules Grouvelle s’associe à Henri Arquembourg (1858-1940) qui avait rejoint le cabinet quelques années auparavant. La société déposa près de 250 brevets.

On leur doit: chauffage par vapeur à basse pression, chaudière avec régulateur de mercure, appareil de sûreté, surchauffeur, machine à contre pression, robinets de réglage, détendeurs, purgeurs, ventilateurs, aérothermes, HUMIDIFICATEURS1924 : Société Anonyme Grouvelle Arquembourg dans Vie de Lucien arrow-10x10, dessicateurs…

En plus de l’activité de base dans le domaine du chauffage la maison « GA » apporte une forte contribution à l’industrie AUTOMOBILEarrow-10x10 dans Vie de Lucien naissante à travers les problèmes de refroidissement, de carburation, d’éclairage et d’allumage (phares, dynamos, magnétos…)

US1173762-1.png

 (brevet pour le carburateur Arquembourg du 29 février 1916)

Les carburateurs « GA » ont équipé nombre de voitures, motos et moteurs fixes.

Plus tard, après plusieurs transformations, la maison GA devient la Société Anonyme Grouvelle et Arquembourg, autrement dit SAGA.

Rachetée en 1965 par les établissements Tunzini elle intégrera le groupe Saint-Gobain

Aujourd’hui SAGA existe toujours. C’est une société du groupe « Vinci Energies » et ses activités concernent la climatisation, la plomberie et le sanitaire ainsi que les couvertures et les réhabilitations.

Publié dans : Vie de Lucien |le 18 septembre, 2014 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 20 septembre, 2014 à 15:05 jijimagiccinqsept écrit:

    Bonjour Babeth,

    Une maison qui a su apparemment tenir son rang en traversant les époques, phénomène très rare de nos jours…

    Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..