1924 : distributeur d’essence

1924 : distributeur d'essence
(document original)

Le pétrole est distribué en France depuis 1859, principalement pour alimenter les lampes.

Au début de l’ère des AUTOMOBILES1924 : distributeur d'essence dans Vie de Lucien arrow-10x10 les conducteurs devaient acheter leur essence en bidon de 5 ou 10 litres. Puis ils le versaient dans le réservoir à l’aide d’un entonnoir sur lequel était placée une peau de chamois.

bidon-essence-1909.jpg

Entre 1898 et 1914  les premiers garages AUTOMOBILESarrow-10x10 dans Vie de Lucien voient le jour. Ils sont dépositaires à la fois de l’essence et de l’huile, stockées et livrées en bidons.

Dès 1909 les Américains et les Anglais s’équipent de pompes enterrées de 8000 litres dotées d’un système de pompe oscillante.

En France il faut attendre 1920 pour voir apparaître les premières pompes à essence .

En 1922, les pompes à jaugeur puis à bi-jaugeur, dont les fameuses SATAM, permettent le comptage précis du tirage du carburant.

Il existait à l’époque des pompes mobiles appelées « char romain » constitués d’un chariot sur lequel était placé une citerne. Elles étaient placées au carrefour des routes et allaient au devant des voitures.

Char-romain-SATAM-1926.jpg

C’est vers 1930 qu’apparaissent dans les villes les stations-modèles d’entretien et de graissage des voitures. Elles assurent alors la distribution d’essence, le graissage et les opérations de mécanique courante.

Dans les zones rurales le garage reste une ENTREPRISEarrow-10x10 familiale issue du charronage, de la maréchalerie ou de l’écurie de louage. Souvent il est possible à la fois de prendre de l’essence, faire réparer sa voiture mais aussi acheter son pain, son tabac , son journal ou boire un verre…

Il faut attendre 1936 pour voir apparaître le volucompteur mis au point par les Etablissements Boutillon. Ce compteur indique le prix de vente au litre, la quantité débitée et le prix à payer.

volucompteur-Boutillon-1952

Publié dans : Vie de Lucien |le 11 septembre, 2014 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 13 septembre, 2014 à 10:16 jijimagiccinqsept écrit:

    Bonjour Babeth,

    Le pétrole : ce liquide à l’origine de tant de guerres, qui détruisit la planète en à peine plus d’un siècle…

    Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

  2. le 31 mars, 2015 à 16:22 Mazuy Frédéric écrit:

    Bonjour.

    Je travaille pour les éditions Larousse et je voulais savoir si la^photo. du conducteur faisant le plein était de votre collection?
    Elle pourrait m’interesser si vous en êtes d’accord pour un ouvrage à paraître à la rentrée . Bien cordialement.

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..