Archive pour le 11 avril, 2014

1924 : CNEP

a6efe0a6

(document original)

Le Comptoir est fondé par décret le 7 mars 1848 en pleine effervescence révolutionnaire par le gouvernement provisoire de la Seconde République.

C’est une société appelée alors le « Comptoir d’Escompte de Paris«  (CEP) au capital1924 : CNEP dans Vie de Lucien arrow-10x10 social de 20 millions de francs, constitués pour un tiers par les associés souscripteurs, pour un tiers en obligations de la ville de Paris et pour un tiers en bons du Trésor par l’Etat.

La croissance est rapide, le capitalarrow-10x10 dans Vie de Lucien est multiplié par 4 en 20 ans.

medaille-1860.jpg

En 1853 l’établissement diversifie ses activités. Il était alors limité à l’escompte des effets de commerce. Il va maintenantarrow-10x10 pouvoir ouvrir des comptes de dépôt, louer des coffres, délivrer des bons à échéance fixe, participer à des opérations financières.

En 1860 le CEP ouvre des succursales à Shanghai et à Calcutta, puis dansarrow-10x10 les années qui suivent, à Hong Kong, Bombay et Saigon en 1862, Yokohama en 1867, Londres et Alexandrie en 1869.

1867 voit aussi l’ouverture d’une première agence en province à Nantes.

694_001

En 1889 suite à la spéculation sur le cuivre et la mort du président du CEP, Eugène Denfert-Rochereau, la banque fait faillite malgré l’injection de 100 000 000 de francs par la Banque de Francearrow-10x10.

En 1897 la banque renaît sous le nom de Comptoir National d’Escompte de Paris (CNEP) sous la présidence d’Ernest May.

Après la première guerre mondiale le Comptoir est surtout implanté dans Paris et sa proche banlieue (Oise). Suite à l’émergence de nouvelles régions industrielles le Comptoir va se déplacer et avoir ainsi 520 bureaux en 1929. Le Comptoir devient alors la 3ème banque de France.

Son développement à l’étranger se poursuit avec son implantation en Argentine, au Japon et en Amérique.

En diversifiant ses risques le comptoir va échapper au krach boursierarrow-10x10 de 1929 et rester en 1945 la troisième banque de dépôt.

812_001

A partir de 1950 le Comptoir innove en proposant des chèques « voyage », encourageant le crédit à la consommation, favorisant l’utilisation des chèques, proposant des comptes aux rendements attractifs.

En 1966 il fusionne avec la Banque Nationale pour le Commercearrow-10x10 et l’Industrie et forme la Banque Nationale de Paris. Elle devient alors la première banque française, la deuxième en Europe et la septième dans le monde.

cnep-1913.jpg

 (CNEP, Paris 1913)

(Agence Rol)

Publié dans:Vie de Lucien |on 11 avril, 2014 |1 Commentaire »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..