Archive pour le 18 mars, 2014

1924 : le lait

1924 : le lait

(document original)

 

 

Pour produire de la crème il faut du lait. En 1909 le congrès internationnal de la répression des fraudes de Paris définissait le lait comme:

« le produit intégral de la traite totale et ininterrompue d’une femelle laitière bien portante, bien nourrie et non surmenée. Il doit être recueilli proprement et ne pas contenir de colostrum. »

En 1924 un décret précise que la dénomination « lait » est réservée au lait de vache. Pour tout autre lait la dénomination doit préciser l’indication de l’espèce animale.

image21815.jpg

Une vache laitière normande à l’époque pouvait  produire entre 10 et 28 litres de lait par jour en fonction de son alimentation et de sa période de lactation.

Ce lait brut contient 30 à 45 grammes de matière grasse par kilos de lait soit 3% à 4,5%.

Il faut attendre 1970 pour qu’apparaissent des présentations et une réglementation sur la commercialisation de différents types de lait en fonction de leur taux en matière grasse.

Ainsi le lait entier contient un minimum de 35 g/kg de lait soit 3,5%, le lait demi-écremé 15 à 18 g/kg de lait et enfin le lait écrémé 5g/kg de lait.

lait-mouillage-1924.jpg

Quand du lait est mouillé à 25% cela veut dire que sur 75 litres de lait il y a 25 litres d’eau. Le taux de matière grasse du lait passe alors, par exemple, de 32,5 g à 24,5 g/kg de lait. On est alors entre le lait entier et le demi-écrémé.

 

 

84_pot_lait0.jpg

pots à lait)

Publié dans:Vie de Lucien |on 18 mars, 2014 |2 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..