Archive pour le 1 mars, 2014

1924 : quincaillerie

1924 : quincaillerie

(document original)

 

La quincaillerie est un ensemble de marchandises de toutes sortes, en métal, outillage, ustensiles variés d’un usage commun: charnières, serrures, cadenas, chaînes, clous, vis, tuyaux, articles de ménage… Le terme de quincaillier est une déformation du mot clinquaille qui a la même origine que le mot clinquant. 

Dès que l’homme a utilisé des instruments pour prolonger sa main et se construire un abri, le terme de quincaillerie était là.

En 1537 on retrouve la trace de ces marchands merciers qui vendaient le fer en barre, le plomb, le cuivre, objets de coutellerie et de quincaillerie jusqu’à des cadenas et des serrures.

Entre le XIIIème et le XIVème siècle beaucoup de querelles opposèrent les serruriers et les quincailliers. Les serruriers vendaient tous ce qu’ils façonnaient dans leur atelier tandis que les quincailliers ne faisaient que vendre les produits déjà fabriqués.

 Après la guerre de 1939-1945 on ne compte pas moins de 15 000 quincailliers. Ils ne sont plus que 2 500 en 2012.

RBX_MED_CP_A07_L1_S2_001.jpg

La quincaillerie L. Drouot est fondée en 1872 par Camel et Heccan. Elle devient en 1908, selon les archives commerciales du 11 avril 1908, la maison Camel et Drouot.

Vu le nombre de quincailliers à l’époque je n’ai pas trouvé d’autres traces.

velo-album-quincaillier-1880.jpg

(extrait du catalogue d’un quincaillier de 1880)

Publié dans:Vie de Lucien |on 1 mars, 2014 |Pas de commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..