1924 : Bernard-Moteurs

1924 : Bernard-Moteurs

(document original)

La société « Bernard-Moteurs » fut créée par Auguste Bernard à Suresnes en 1920 et acquit rapidement une grande notoriété grâce à la qualité de ses produits sans équivalence alors sur le marché agricole et industriel.

Elle produira 103 moteurs en 1920 et 10 000 en 1939.

pub-ouest-eclair-29-09-1928.jpg

(Publicité trouvée dans le journal « l’Ouest-Eclair » de novembre 1928)

 

« Bernard-Moteurs » va construire des moteurs compacts, facilement transportables (moteur sur brouette) dont le refroidissement à l’eau va faire corps avec le reste du moteur grâce à un radiateur ventilé par un volant à ailettes

La société s’associera en 1924 avec « Guinard »pour la fabrication des motopompes.

En 1929 elle rachète la société « CL Conord ».

En novembre 1934 Auguste Bernard décède. Son entreprise est reprise par Frédéric Bernard, son frère, comme président du conseil d’administration et Jacques Bernard, son fils, comme administrateur.

En 1941 la société rachète le département « moteurs thermiques » de la société « Japy« .

En 1972 la société Bernard est rachetée par la Régie Nationale des usines Renault.

Les moteurs servaient à beaucoup d’utilisation: moulin à farine, écrémeuse, baratte, tracteur, scie, compresseur, pompe à eau…

La gamme D des moteurs agricoles, produite à partir de 1920, comprenait des moteurs fixes mono-cylindriques fonctionnant à l’essence.

La gamme comportait 3 modèles:

le D1: 3 cv à 950 tr/mn sur un cylindre 75 mm d’alesage, le D2: 8 cv à 825 tr/mn sur un cylindre de 100 mm d’alesage pour un poids de 273 kilos, le D3: 15 cv pour 135 mm d’alesage.

moteur-Bernard-D3.jpg

(moteur D3)

bernard-moteur-mandat-1924.jpg

(document original)

 

 

Merci à François Barral de Longeville-sur-Mer,  passionné de moteur qui a écrit un livre sur les moteurs Bernard:

francoisbarral85@orange.fr

Publié dans : Vie de Lucien |le 5 février, 2014 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 7 février, 2014 à 1:20 jijimagiccinqsept écrit:

    Bonsoir Babeth,

    Ils se débrouillaient bien, nos ancêtres…

    Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

  2. le 17 février, 2014 à 15:46 jean écrit:

    Le nom de ce moteur me dit quelque chose…

    Répondre

  3. le 17 février, 2014 à 18:47 010446g écrit:

    Des moteurs que les collectionneurs s’arrachent!

    Un sacré travail de documentation. Bravo!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Quand la montagne perd la boule

    Répondre

  4. le 22 janvier, 2015 à 20:46 Martin Patrick écrit:

    Bonjour, je me lance dans la restauration d’un Conord Y2 , hélas le mien est
    Très abime ( bielle , coussinets, etc …. ) je suis à la recherche d’une épave
    Complète a prix sympa ! Je suis du lot et Garonne j’aimerais trouver ça dans
    Les alentours, pouvez vous m’aider .
    Un grand merci à vous .
    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..