Archive pour septembre, 2013

1924 : entretien d’un fusil de chasse

1924 : entretien d'un fusil de chasse

(document original)


A l’automne le fusil de chasse reçoit la pluie et prend le brouillard dans ses voyages. Si on le laisse dans son étui il va garder de l’humidité avec un risque de détérioration d’autant plus fréquent que l’étui est souvent en cuir.

Le lendemain d’un retour de chasse il faut graisser le canon et les pièces en acier, sécher la crosse à une chaleur douce pendant une journée. Puis, le fusil étant vérifié, on le mettra dans des enveloppes de flanelle mince pour le protéger contre la poussière et on ne l’entonnera dans l’étui de cuir qu’au moment de partir à la chasse.

(extrait d’un article du « Petit Parisien » du 13 septembre 1924)

 1924 : entretien d'un fusil de chasse dans Vie de Lucien entretien-armes-300x175

(extrait du « Tarif Album » de 1905)

Publié dans:Vie de Lucien |on 28 septembre, 2013 |1 Commentaire »

1924 : exercices physiques

1924 : exercices physiques

(extrait du journal « Ouest-Eclair » du 7 août 1924)

 

Même en 1924 il était de bon ton de pratiquer une activité physique.

En voici quelques exemples avec schémas et explications:

 

1924 : exercices physiques dans Miscellanees description-mouvement-300x125

(cliquez sur l’image pour agrandir)

Publié dans:Miscellanees |on 22 septembre, 2013 |2 Commentaires »

1924 : lampe à obus Luminor

 

1924 : lampe à obus Luminor

(document original)

Ces lanternes à acétylène de la marque Luminor sont en fait produites par la société J. Potier, Lecorsier et Cie (sous le sigle P.A.L.). Elles sont retrouvées dans les catalogues des années 1924 à 1927. Elles ont comme particularité d’être en forme d’obus, utilisées autant pour les cyclomoteurs que les vélos.

 

luminor-obus.jpg

(image trouvée sur le site tontonvelo)

Elles ont le même principe que les autres lampes à acétylène, un réservoir de carbure de calcium sur lequel tombent des gouttes d’eau, produisant ainsi de l’acétylène, un gaz, qui passant au travers d’un bec produit une flamme. Les risques d’explosion sont importants. Il est même recommandé d’ouvrir les fûts ou les réservoirs contenant du carbure avec des outils en bronze pour éviter toute étincelle. Si l’eau du réservoir venait à geler il faudrait réchauffer avec de l’eau chaude et non avec une flamme.

 

 Pour plus de renseignements vous pouvez relire:

http://babethhistoires.unblog.fr/2012/02/07/1922-lacethylene/

 

Publié dans:Vie de Lucien |on 21 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

1924 : dimanche : humour

dimanche : humour

humour1.jpg

humour-oe-18-09-1924.jpg

humour-18-09-1924-oe.jpg

(extrait du journal « Ouest Eclair » de septembre 1924)

Publié dans:Miscellanees |on 15 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

1924 : écrémeuse ATSA

1924 : écrémeuse ATSA

(document original)

 

Elle n’est peut-être pas aussi connue que les écrémeuses Alfa-Laval ou Baltic, il n’existe d’ailleurs sur le net aucune trace de cette entreprise. Et pourtant dans un article  du « Bulletin Meusien » du samedi 31 janvier 1931 on trouve:

 

« Dans une vente volontaire aux enchères publiques le dimanche 23 février 1931 est vendu au domicile de Madame veuve Gérard-Lanzloth et à sa requête du matériel de ferme: une écrémeuse ATSA, charrue, faucheuse, moissonneuse, chaudière, harnais… »

P1100270.jpg

(image trouvée sur le net)


1924 : écrémeuse ATSA dans Vie de Lucien ecremeuse-atsa-bon-mai-1924-300x120

 

(document original)

Publié dans:Vie de Lucien |on 13 septembre, 2013 |2 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..