1923 : salaire

1923 : salaire
(document original)

Lucien est toujours locataire de la maison sise rue d’Alençon à Domfront et paye 350 francs pour 6 mois.

Lors des travaux de réfection du toit et des murs, suite aux intempéries en mai 1923, Lucien a du payer le matériel, chaux, plâtre, ciment, tuiles… Son propriétaire Monsieur le curé Barabé, de Mantilly, va payer les heures de travail par les plâtriers soit 14 heures de travail à 2 francs de l’heure.

En consultant le Bulletin de la statistique générale de France on peut remarquer une différence de salaire entre Paris et le reste de la France, ainsi en 1921 un maçon recevait 3,50 francs (3,47euros) de l’heure à Paris alors que dans le reste de la France il recevait 2,39 francs.

Pour mémoire: la douzaine d’oeufs est à 3,50 francs (3,47 euros), le beurre à 3,75 francs le kilo (3,72 euros), le kilo de pomme de terre à 1,30 francs (1,29 euros).

 En rappel:

http://babethhistoires.unblog.fr/2012/04/07/1922-loyer/

 http://babethhistoires.unblog.fr/2012/09/01/1923-tuiles/


1923 : salaire dans Miscellanees sans-titre_7-300x175

 

Publié dans : Miscellanees |le 20 mai, 2013 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 21 mai, 2013 à 19:52 jijimagiccinqsept écrit:

    Bonjour Babeth,

    Il y avait déjà des intempéries en mai en 1923 : comme quoi ce que nous vivons actuellement n’a rien d’exceptionnel…

    A cette époque, la vie n’était pas facile, mais on l’abordait de manière plus positive, avec tellement moins de moyen !

    Bisous,

    Jean-Jacques;

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..