Archive pour février, 2013

humour et publicité

humour et publicité

Avec modération bien sûr!

Publié dans:Miscellanees |on 24 février, 2013 |5 Commentaires »

1923 : porte-bagages

1923 : porte-bagages

(document original)

Dans son fameux livre « Le cyclisme théorique et pratique », paru en 1893, Louis Baudry le Saunier propose au veloceman qui veut faire du tourisme, c’est-à-dire plus de 50 kilomètres dans la journée, d’envoyer éventuellement une valise en gare où l’on souhaite se rendre.  Sinon le touriste vrai, libre, devra avoir un paquetage bien « compris ».

Les menus objets de toilette et de propreté et vêtements de rechange doivent être en nombre suffisant, mais pas trop lourds, pour ne pas peser autant que la machine.

« Le paquetage ne peut tenir sur le guidon, celui-ci doit rester léger et libre. Eventuellement un
porte-bagages avec un manteau ou un caoutchouc en cas de pluie. »

Plus tard plusieurs fabricants créeront des support porte-bagages à fixer sur le guidon et la fourche avant du
vélo.

 

P1060849-2.jpg

(extrait du catalogue Deprez de 1922)

Il propose aussi une fixation du paquetage dans la fourche du vélo, valise longue, étroite et de forme triangulaire se fixant par attache de cuir.

La dernière solution est de fixer « le paquetage sur une claie métallique qui repose sur le garde-crotte« , derrière la selle.

Ce paquetage, en 1893, comprendra:

« une chemise de flanelle, un ou deux faux-cols roulés sur eux-mêmes, une paire de manchette avec ses boutons, une cravate de rechange, une paire de bas, une paire de pantoufle souple sans talon, une chemise de nuit, 6 ou 7 mouchoirs, une brosse à habit, une brosse à cheveux, une brosse à dents, un rasoir, un blaireau, une serviette, un savon, quelques aigûilles et du fil car le touriste doit posséder quelques talents en couture ! »

A cela Monsieur Baudry le Saunier propose d’emporter en plus guêtres ou leggings qui préservent en hiver de la boue et en été des morsures de chien.

 

B_422186101_pe_farfl1998_4_244_0436a_z.jpg
(trouvé sur le site: http://tontonvelo.com)

Publié dans:Vie de Lucien |on 24 février, 2013 |Pas de commentaires »

1923 : pneumatique W.Russell

1923 : pneumatique W.Russell

(document original)

 

Une première trace du nom W.Russell est retrouvée dans le « Véloce-Sport » du 1er avril 1897:

« En effet Monsieur W.Russell  est alors membre du comité général de la N.C.U. (National Cyclist Union) anglaise. Equivalent de l’Union Vélocipédique de France cette fédération de cyclistes amateurs anglaise fut fondée en 1878 et intègrera la Fédération Internationale de cyclisme. »

L’entreprise de pneumatique se fait aussi remarquer en 1924 dans « La Pédale » du 12 juin:

« En ce 8 juin 1924, lors du 6ème circuit de Paris organisé par « l’Intransigeant », Jules Van Hevel (1895-1969), ténor de la marque de cycles Ravat-Wonder de Saint-Etienne et pneus W.Russell, a fini premier de cette course. Cette même année Jules Van Hevel finira premier du Paris-Roubaix toujours pour l’équipe Ravat-Wonder-Russell. Le deuxième Pierre Beffarat (1902- )  était lui aussi sur pneus W.Russell et sur bicyclette Faret de Bordeaux. »

 

RUSSELL.jpg

(trouvé sur le site: http://forum.tontonvelo.com)

 

Les pneus W.Russel ont chaussé dans les années 20 de grandes marques de cycles: Automoto, Wonder, Austral, Ravat… et pourtant internet ne permet de retrouver que peu de traces de cette entreprise.

 

$KGrHqR-ioE1NTGk8mKBNYizhLGw~~_3.jpg 

(carte postale trouvée sur un site marchand)

Publié dans:Vie de Lucien |on 22 février, 2013 |5 Commentaires »

1923 : cycles « Svelte »

1923 : cycles "Svelte"

(document original)

En 1899 M.N. Levy fonda la marque Svelte qui sera fabriquée par la Société Manufacturière d’Armes et Cycles, née en 1885.

La réputation de cette marque est telle qu’elle sera en 1924, 1925 et 1926 fournisseur officiel de cycles pliants pour l’armée, la Légion et la Garde Républicaine.

 

svelte.jpg

 (buvard trouvé sur le net)

Publié dans:Vie de Lucien |on 17 février, 2013 |2 Commentaires »

1923 : annuaire

1923 : annuaire

(document original)

Les premiers annuaires furent inspirés par l’almanach apparu en Europe au Moyen Age.

Puis Louis XVI fit inventorier les hauts fonctionnaires de l’Etat et les professeurs d’université. Ce fut l’ »Almanach Royal » édité jusqu’en 1919.

Entre temps Sébastien Bottin (1764-1853) fonde en 1796 la Société de l’Almanach du Commerce. Il fera éditer entre 1819 et 1853 le premier annuaire des entreprises sous l’appellation « Almanach du commerce et de l’industrie », pour Paris et les principales villes du monde, désigné sous le nom générique de «Bottin».

C’est la famille Didot qui, au décès de Monsieur Bottin, reprend l’entreprise et poursuit la publication de l’annuaire. En 1903 la société publie le premier répertoire français des personnalités du Tout-Paris, «le Bottin Mondain».

 

G_1.jpg

Le premier annuaire téléphonique va apparaître en 1880 avec l’installation des premiers centraux de communication manuels, il n’y avait alors que 200 inscrits. Ces annuaires étaient édités par la Direction des Postes et des Télégraphes.

En 1883 un imprimeur de Cheyenne, dans le Wyoming, à court de papier blanc utilise du papier jaune pour imprimer l’annuaire professionnel.

L’origine des pages jaunes devenues par la suite marque déposée serait due à une rupture de papier blanc!

En 1896 il y a création de l’office d’Annonces qui vend de l’espace publicitaire dans la presse écrite.

En 1946 le ministère des PTT attribue la régie publicitaires des annuaires français à l’Office d’Annonces (ODA).

 

Publié dans:Vie de Lucien |on 12 février, 2013 |1 Commentaire »

1923 : beignets

1923 : beignets

(extrait du journal « l’Ouest-Eclair » du 1er février 1923)

DSCN3953.jpg

(avant)

A la recette j’ai fait quelques modifications:

je n’ai mis que 75 grammes de beurre au lieu de 100,

ajouté des zestes d’orange,

fait frire en friteuse à 120°.

DSCN3971.jpg

(pendant)

Bon appétit.

DSCN3975.jpg

 (après)

 

Pour mémoire:

les oeufs sont à 5 francs (4,96 euros) la douzaine,

le beurre vaut entre 9 et 17,20 francs (8,9 à 17,07 euros) le kilo,

la farine est à 1,10 francs (1,09 euros) le kilo.

 

Publié dans:Miscellanees |on 10 février, 2013 |3 Commentaires »

1923 : Dunlop

1923 : Dunlop

(document original)

En ce 1er février 1923 Dunlop propose à tous jeunes gens une épreuve cycliste faite pour eux, puisque seuls les cyclistes n’ayant participé à aucune course peuvent s’inscrire:

 » Premier pas Dunlop ».

Se renseigner à l’UVF 24, boulevard Poissonnière à Paris

ou

Dunlop 64, rue de Lisbonne à Paris.

Epreuve richement dotée.

(extrait du journal l’ « Ouest-Eclair » du 1er février 1923)

Publié dans:Vie de Lucien |on 5 février, 2013 |2 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..