Archive pour le 27 novembre, 2012

1923 : Radior

1923 : Radior

 (document original)

En 1904 Joseph Chapolard, fils de paysan de Saint-Marcel-en-Dombes et gérant de machine Singer, se lance dans sa propre entreprise. Tout d’abord vendeur et réparateur de machines à coudre il va ajouter à son négoce la vente et la réparation de cycles.

En 1911 il devient constructeur et lance sa propre marque: Radior.

f3b317f82051ea27b600765mk4.jpg

En 1912 son succès grandissant l’oblige à déménager ses ateliers à Bourg-en-Bresse, d’abord rue de la Gare puis au niveau du Pont de Lyon.

Appelé sous les drapeaux comme artilleur la production de bicyclette redémarrera en 1919 par la fabrication de milliers de bicyclettes (400 000 produites pendant toute la durée de vie de la société).

En 1926 il présentera au salon de Paris ses premières motocyclettes dont une 175 cc à moteur Moser culbuté. A la fin des années 1920 Radior possède un large éventail de motocyclettes à moteur fabriquées à l’extérieur (Magnat-Bouton, Terrot, Aubier et Dunne, Chaise et Cie…), dont la « Radiorette ». Fort de cette expérience Radior se lance dans la production de moteur à deux temps sous la marque « Nervor ».

bma-1930.jpg

A cette production de bicyclette il va, dans les années 1920, ajouter quelques automobiles dont cet exemplaire unique:

dscf2791.jpg

Durant la guerre de 40 la marque met entre parenthèses sa fabrication de cycles et motocyclettes pour fabriquer des obus.

Jusqu’au dépôt de bilan en 1955 Radior va être une marque de référence pour les motocyclettes et les BMA, dont le célèbre vélomoteur RN3T avec sa fourche télescopique.

Son petit-fils Gabriel Goubet va, sous le nom de SUMAC, continuer quelques années encore la production de pièces détachées.

98.jpg

 

Publié dans:Vie de Lucien |on 27 novembre, 2012 |6 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..