1923 : camion Ariès

1923 : camion Ariès

(document original)

Vendu à Monsieur Papoin un camion de marque Ariès au prix de 28500 francs,soit 28290 euros.

L’entreprise Ariès fut fondée en 1903 par le Baron Charles Petiet (1879-1958), fraîchement diplômé des Arts et Manufactures de Paris.

f1_1.jpg

Le nom « Ariès » est la traduction latine du bélier, symbole de force, d’audace et d’agilité qu’il veut donner à ses véhicules.

L’entreprise va se faire connaître par l’action d’un représentant de commerce qui va en 1903 parcourir un Tour de France, soit 5000 kilomètres, avec un modèle type B 12/14HP.

En 1905 une voiture Ariès va être recordman du miles à Ostende, soit 1,609 kilomètres à 106 km/h. A cette même période Ariès va démarrer la production des omnibus.

Entre 1906 et 1908 Ariès va fournir en autobus à étage Londres et Moscou, en taxis New York et en véhicules les compagnies de transport de la Cordillière des Andes, de Buenos Aires, de Lima et du Caire.

Elle sera la première entreprise à assurer le transport des voyageurs en milieu rural.

En 1910 Ariès diversifie sa production de véhicule utilitaire en commercialisant le premier camion à benne basculante.

automobilia-1920-aries-pub_1.jpg

(publicité trouvée dans l’hebdomadaire « Automobilia » de 1920)

Durant la première guerre mondiale Ariès va fournir à l’armée 3000 camions 18/24HP mais aussi des véhicules légers pour l’état-major.

En 1916 l’entreprise fabrique aussi des moteurs d’avion à huit cyclindres en V Hispano-Suiza.

Au fil des années Ariès va produire des voitures de luxe, de série, de sport (série SL2 ou 4), de course avec des succès en compétition (Tour de France en 1913, 24 heures de Belgique en 1927, 6 heures de Bourgogne…), des voiturettes, des modèles populaires et bon marché et à partir de 1923 des voitures à 4 places (modèle CC2).

L’entreprise, signe de robustesse, de qualité, de confort et de performance, cessera son activité en 1938 avec une production de seulement 20 000 chassis.

Scan10299.jpg

(document original)

En complément:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ari%C3%A8s_(entreprise)

et

http://www.christaldesaintmarc.com/chatillon-s-s-claude-petiet-et-sa-descendance-c103276/1

Publié dans : Vie de Lucien |le 20 octobre, 2012 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 21 octobre, 2012 à 7:16 patriarch écrit:

    De bons et mauvais souvenirs.

    Beau dimanche. Bises

    Répondre

  2. le 22 octobre, 2012 à 10:52 binicaise écrit:

    Un petit coucou merci d’être fidèle à mon blog en mon absence , bisous Jacqueline.

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..