Archive pour le 16 septembre, 2012

1923 : Japy

1923 : Japy

(document original)

Boulons Japy noir

Tout démarre avec Frédéric Japy, né en 1749, qui après une expérience en Suisse et au sein de l’usine de Jean-Jacques Jeanneret-Gris (inventeur de machines-outils dont il rachètera les machines) va  installer en 1771 un atelier d’horlogerie à Beaucourt.

En 1777 il construit une usine dont la particularité des machines est qu’elles fonctionnent à l’énergie animale produite par un manège de chevaux.

En 1829 ses trois fils vont moderniser l’usine en installant des machines fonctionnant à la vapeur.

Sans-titre_5.jpg

(extrait de « Palais de l’Industrie Universelle », 1858)

Durant le Second Empire l’entreprise Japy sera la deuxième plus importante concentration industrielle française.

L’entreprise, jusque dans les années 1850, a toujours fonctionné sur le système de l’autofinancement, les bénéfices étant reinvestis dans la société.

Dans les années 1880 près de 5000 ouvriers travaillent dans les usines du groupe Japy.

1923 : Japy dans Vie de Lucien cartes-postales-photos-Usines-Japy-Freres-BEAUCOURT-90500-3235-20070909-8q1o4l9d8i2z9y4q5l0m_jpg-1-maxi

(carte postale issue du net)

Du mouvement des montres Japy va passer aux pendules, moteurs, pièces de bicyclette, luminaires, meubles de jardin, pompes, moulins à café, objets en fer battu, casques, machines à écrire, visserie.

G dans Vie de Lucien

A partir de 1928 la société s’ouvre vers l’exterieur par l’émission d’obligations et se transforme alors en Société Anonyme.

La société disparait en 1979.

japy-ouest-eclair-16-09-1923.jpg

(publicité trouvée dans le journal « Ouest-Eclair » du 16 septembre 1923)

Publié dans:Vie de Lucien |on 16 septembre, 2012 |5 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..