Archive pour le 3 août, 2012

1923 : Petit-Breton

1923 : Petit Breton

(document original)

Lucien Mazan, dit « Petit-Breton« , est né le 18 octobre 1882 à Plessis.

Son père, horloger bijoutier, suite à un échec aux élections législatives va quitter la France en 1882 et emmener toute sa famille à Buenos Aires en Argentine.

A partir de l’âge de 14 ans Lucien Mazan va travailler comme groom au Jockey Club du plus grand hôtel de Buenos Aires.

Il se passionne trés tôt pour le cyclisme et s’achète dès 1891 une bicyclette.

Il se lance dès lors dans la compétition. En 1899 il devient champion d’Argentine sur piste, puis sur route.

Il a la réputation d’être un coureur batailleur, combattant et très apprécié du public.

Débarquant en 1902 en France il sera d’abord surnommé « l’Argentin » ou « l’élégant Argentin » du fait de son style sur un vélo.

Vers 1908 il sera négociant en cycles et autos à Périgueux.

En 1911 il est le fondateur du cycloclub périgourdin.

garage-petit-breton-1910.jpg

(carte postale de 1910 trouvée sur le net)

Lucien Mazan se tue dans un accident d’automobile le 20 décembre 1917 alors qu’il assurait les liaisons postales sur le front près de Troyes.

f3.jpg

La marque « Petit-Breton » sera déposée par sa veuve le 13 septembre 1920 au greffe du tribunal de Nantes.

Des traces de cette société sont retrouvées en 1936 dans le journal « Ouest Eclair » signalant que suite aux grandes grèves la société a repris le travail.

Une mobylette à 2 ou 3 cylindres est sortie des usines entre 1950 et 1960.

1921-peti-breton.jpg

(publicité trouvée sur le site www.gallica.bnf.fr)

Publié dans:Vie de Lucien |on 3 août, 2012 |5 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..