Archive pour le 28 mai, 2012

1922 : carabine Lebel

1922 : carabine Lebel

(document original)

« Remise en état d’une carabine genre Lebel, remplaçé la crosse, vérifié le mécanisme, remise à neuf et au bronze », pour 51 francs( 53,97 euros) avec l’emballage.

L’esprit de revanche qui anime le Général Boulanger au Ministère de la Guerre, vers 1885, amène l’armée à renouveler l’armement de l’infanterie.

C’est ainsi que naîtra le fusil « Lebel modèle 1886 M93″.

FR20LEBEL20Mle20188620M93-VD20annotE9-WEB.jpg

Il sera de plus associé à une nouvelle poudre révolutionnaire sans fumée créée par l’ingénieur Paul Vieille en 1886.

Les premiers prototypes sortiront de la Manufacture d’armes de Châttelrault en 1886.

La production en serie sera lancée au rythme éffréné de 5 fusils à la minute dans les Manufactures d’armes de Saint- Etienne, de Tulle et de Châtellrault.

Ce fusil présente une meilleur trajectoire des projectiles. Il est plus fiable, robuste, avec des pièces interchangeables, ce qui favorise son entretien et la logistique.

A l’entrée de la guerre de 1914 l’ensemble de l’armée française a remplacé les « le Gras » par des « Lebel ».

Les défauts apparaissent, difficulté d’approvisionner, longueur importante de l’arme, propension à ingérer les impurétes du champs de bataille, et font que cette arme sera progressivement abandonnée. Elle sera remplacée par le « Berthier 07.15″.

La production s’arrêtera vers 1918. Les manufactures auront produit 3 millions 500 000 fusils entre 1886 et 1918.

Le Lebel se retrouvera dans les mains des unités de réserve pendant le 2ème guerre mondiale.

C’est une arme de 1ère catégorie.

lebel-1888.jpg

(fusil Lebel de 1888)

(image trouvée sur le net)

Publié dans:Vie de Lucien |on 28 mai, 2012 |4 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..