1922 : Alcyonnette

1922 : Alcyonnette

(extrait du registre d’inscription des objets de luxe de Lucien, document original)

pub-alcyonnette-ouest-eclair-07-05-1922.jpg

(publicité extraite du journal « Ouest-Eclair » du 7 mai 1922)

Vendu en novembre 1922 à Monsieur Janvier à Flers une Alcyonnette pour 1 690 francs soit 1 788 euros.

La marque Alcyon est caractérisée par la qualité de ses moteurs, les moteurs Z.L., issus de l’usine Suisse Zedel que la société Alcyon a rachetée en 1906.

A partir de 1913, la marque va commercialiser une moto équipée d’un moteur culbuté à 4 soupapes radiales (70 ans avant les japonnais)

Entre 1914 et 1922 Alcyon, sous les marques que l’entreprise a rachetées soit  Zurcher ou Luthe, va produire des bicylindres en V.

A partir de 1922 une nouvelle catégorie de vélo à moteur va être mise en place, la « BMA ».

Ce sont des véhicules de: moins de 100 cc, moins de 30 kg, moins de 30 km/h, avec pédales obligatoires, sans immatriculation, sans permis.

La première BMA du groupe Gentil et Cie (Alcyon, Thomann, Armor, Labor) sortira des usines en  avril 1922 et sera appelée l’Alcyonnette. Elle est l’ancêtre du vélomoteur.

alcyonnette-2.jpg

(image issue du net)

Alcyon produira jusqu’à 110 000 machines entre 1922 et 1930. Elle avait comme particularité d’avoir des poignées tournantes.

Son réservoir était divisé en deux, une partie pour l’essence (4 litres au maximum) et de l’huile (0,125 litres). Le mélange se faisait au travers d’une jonction en bronze avant le carburateur. De plus ce réservoir était amovible, permettant ainsi lors de voyage en chemin de fer de le démonter. En effet le transport d’essence dans les fourgons à bagages était formellement interdit à l’époque.

Autre nouveauté la courroie de démarrage est adaptée sur les poignées de l’Alcyonnette.

Alcyon produira aussi des 250 cc. Ces vélomoteurs participeront à de nombreuses courses comme le Bol d’Or.

motocyclette-alcyon-1919.jpg

 (image issue du site www.gallica.bnf.fr)

Alcyonnette.jpg

 (image issue du net)

Pour en savoir plus sur l’histoire de la motocyclette: http://babethhistoires.centerblog.net/128-

Publié dans : Vie de Lucien |le 9 mai, 2012 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 10 mai, 2012 à 0:35 carlanucchia écrit:

    Bonsoir, C’est très intéressant de pouvoir se replonger dans le passé. Ce doit être un énorme travail de recherche.
    Quant au prix du vélo à moteur, il fallait sans doute faire pas mal d’économies afin de pouvoir l’acquérir. Très bonne idée que cette conversion en euros.
    Bonne fin de semaine. Bises. Marie Pierre

    Dernière publication sur LES PASSIONS DE MAMIE : BONNE ANNEE A VOUS TOUS

    Répondre

  2. le 10 mai, 2012 à 7:17 patriarch écrit:

    C’est sur un engin de cette sorte, que j’ai appris à faire de la moto… celle de mon oncle qui avait alors des motos… Elle était dans le garage..

    Belle journée. Bises

    Répondre

  3. le 10 mai, 2012 à 11:41 ALAIN écrit:

    Les prémices de la mobylette !!!
    ARSENE GRISALI

    Répondre

  4. le 11 mai, 2012 à 12:40 didier écrit:

    Rubrique très intéressante et alors les pubs! super!
    Bon AM Babeth

    Répondre

  5. le 11 mai, 2012 à 13:52 binicaise écrit:

    Toujours très interessant ton journal de Lucien des belles découvertes bonne journée bises jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Répondre

  6. le 13 mai, 2012 à 18:30 biarnes écrit:

    Bonjour
    Une découverte de plus pour moi que j’avoue très intéressante. Merci pour ce petit voyage dans le passé.
    A bientôt
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..