1922 : télégramme

1922 : télégramme

(document original)

Le télégraphe se définit comme suit: tout appareil permettant de transmettre à de grandes distances et avec une très grande rapidité des dépèches au moyen de signaux convenus.

L’idée du télégraphe remonte à la plus haute antiquité, les Perses pour transmettre certaines nouvelles urgentes se servaient de grands feux.

Les Gaulois utilisaient la voix en criant de colline à colline pour transmettre les informations.

Le premier inventeur du télégraphe semble être l’abbé Claude Chappe (1763-1805). Il établît une ligne Paris-Lille, inaugurée le 30 octobre 1794, pour annoncer une victoire sur les Autrichiens.

Il s’gissait d’un long mât muni de deux bras en forme de L que l’on pouvait positionner comme on le souhaitait grâce à un système de cordes et de poulies. Chaque position indiquait une lettre de l’alphabet. Ce système n’était utilisable ni de nuit, ni par temps de brouillard.

tele.jpg

(image extraite de Wikipédia)

Le télégraphe moderne n’existera pas sans: l’invention du courant électrique par Stephen Gray en 1729,

la pile électrique d’Alessandro Volta en 1799 permettant d’avoir  un courant électrique constant, l’électroaimant et le galvanomètre d’André-Marie Ampère en 1820, les relais électriques d’Edward Davy vers 1830.

Le premier télégraphe électrique exploitable date de 1833 et fut mis au point par les Allemands Karl Gauss mathématicien (1777-1855) et Wilhelm Weber physicien (1804-1891). Sa distance de transmission était de 2 kilomètres.

En 1837 l’Allemand Karl-August Steinheil (1801-1870) mis au point un télégraphe dont les messages étaient imprimés sur un mince ruban de papier.

Puis en 1838 Alfred Vail, fils d’un sidérurgiste de Morristown dans le New Jersey, perfectionna le télégraphe avec l’aide de Joseph Henry, mais aussi inventa le système qui donna sa réputation à Samuel Morse (1791-1872). A chaque lettre va correspondre une série d’impulsion courte et longue.

Samuel Morse était le démonstrateur et le financier.

La première ligne française de télégraphe fut établie par ordonnance royale du 29 novembre 1844 entre Paris et Rouen.

telegraphe-1915.jpg

 (agence Meurisse)

(télégraphe à Paris en 1915)

Publié dans : Miscellanees |le 25 janvier, 2012 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 25 janvier, 2012 à 19:57 Epamine écrit:

    Il est très difficile de faire comprendre aux enfants d’aujourd’hui la notion de télégramme vu qu’on a annoncé leur naissance par SMS pour certains d’entre eux…
    J’ai parlé de ce sujet à mes élèves hier et on a dû mimer le déroulement des actions pour qu’ils comprennent.
    Intéressant billet, Babeth!

    Répondre

  2. le 26 janvier, 2012 à 8:13 patriarch écrit:

    Il collectionnait tout ton grand-père….

    belle journée avec bises

    Répondre

  3. le 26 janvier, 2012 à 12:38 ALAIN écrit:

    Depuis, que de progrès en communication !!!
    AESENE GRISALI

    Répondre

  4. le 27 janvier, 2012 à 5:06 Annick écrit:

    beaucoup de progrès depuis ces inventions….
    est arrivée l’heure des émails, sms, et autres!
    bisous de Cayenne….
    (7 chats….sympas….avec un jardin?
    en appart, 3 c’est déjà pas mal!)

    Répondre

  5. le 27 janvier, 2012 à 11:00 Marc écrit:

    Il n’y a pas a dire, mais on a fait beaucoup de progrès dans le domaine!

    Répondre

  6. le 28 janvier, 2012 à 11:07 didier écrit:

    Une très grande invention à l’époque,mais les temps changent ! hélàs ou pas ? question!!!
    Bon week end

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..