1922 : Condamin

1922 : Condamin

(document original)

Le cadre du vélo d’après le dictionnaire humoristique du vélo en 1923 est la partie du vélo qui supporte le « tableau qui le monte ».

 CADRE-BSA1900.jpg

(image issue du site tontonvelo)

(cadre de vélo homme de BSA 1900)

Le cadre d’un vélo est l’élément assurant la liaison entre les principaux éléments du deux roues.

Il  consiste en deux triangles: le triangle avant se chargeant  de lier la selle, la fourche et le pédalier et le triangle arrière reliant le pédalier, la selle et la roue arrière.

La roue avant est fixée au cadre par la fourche. La partie haute est montée sur des roulements à billes qui vont assurer le jeu de la direction à travers un tube vertical à l’avant du cadre.

Le cadre est composé de 39 pièces qui nécessitent de nombreuses manipulations à l’époque: montage, assemblage par soudure ou emmanchage dans des raccords.

Puis il est sablé pour devenir uni, limé, décapé, passé à l’antirouille, poncé, émaillé, décoré. Puis il était emballé souvent par des femmes renommées pour leur dextérité.

De cette entreprise je n’ai trouvé aucune trace.

La région stéphanoise fut à cette époque le centre de la fabrication de vélos et de pièces détachées avec des centaines d’entreprises. Pour les cadres on peut considérer qu’une quarantaine d’ateliers en assurait la fabrication. Ceux-ci produisaient des cadres spéciaux exécutés sur commande pour les coureurs ou quelques fervents de bicyclette ainsi que les cadres  courants.

M.Devun dans son livre sur l’industrie du cycle à Saint- Etienne présente plusieurs noms d’entreprises dont l’entreprise Mercier qui construisit  19% des cadres montés à Saint-Etienne, soit 140 000 à 150 000 cadres par an.

Publié dans : Vie de Lucien |le 20 janvier, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..