1921 : gutta-percha

d8144594.jpg

(document original)

 

La gutta-percha est le produit d’un arbre forestier appelé perchaissu de la famille des sapotées originaire de Singapour. Le suc de ce végétal se recueille de la même façon que le latex en incisant l’écorce et en recueillant le suc. Celui ci épaissi et solidifié constitue la gutta-percha.

Apportée en Angleterre par le docteur William Montgomerie vers 1844 la gutta-percha développe des propriétés intéressantes. En effet soumise à la chaleur cette pâte devient molle et malléable permettant ainsi de la mettre en forme et de la garder à température ambiante avec une solidité à toute épreuve. Son utilisation principale pour les Anglais fut la balle de golf dont il existe encore des exemplaires des années 1900.

cat138172177.jpg

 

Du fait de ses multiples propriétés, malléabilité, isolation électrique, thermique, imperméabilité, résistance aux acides type acide chlorhydrique, l’utilisation  de la gutta-percha est immense. Dans un catalogue de 1852 du siège de la compagnie on peut trouver en référence:

Rouleaux et cylindre de pression et filature

Courroie, bandes, cordes, pour les manufactures

Conduite d’eau pour irrigation, vidange

Tubes acoustiques pour la conduite des sons

Objets de ménage tels que vases, seaux, ronds de serviette.

Cabans et manteaux pour matelots

Bouteilles à encre, serre-papiers

Talons et semelles pour bottes et souliers

Elle est utilisée aussi en médecine sous forme de bande ou en chirurgie dentaire.

Mais ce qui fut sa plus grande utilisation, du fait de sa capacité d’isolant électrique, fut de recouvrir le premier câble télégraphique sous-marin transatlantiqueentre Valentia (Irlande) et Trinity Bay (Terre-Neuve) en 1858.

1921manufacturegutta.jpg

 

Publié dans : Vie de Lucien |le 3 octobre, 2011 |13 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

13 Commentaires Commenter.

1 2
  1. le 4 octobre, 2011 à 10:19 patriarch écrit:

    Une découverte pour moi… merci.

    Belle journée avec bises

    Répondre

  2. le 4 octobre, 2011 à 11:40 ALAIN écrit:

    Le gutta-percha est toujours utilisé de nos jours !!!
    ARSENE GRISALI

    Répondre

  3. le 4 octobre, 2011 à 15:40 Kri écrit:

    Tout à fait interressant, je ne connaissais pas

    Répondre

  4. le 4 octobre, 2011 à 20:04 pattycollet61 écrit:

    connaissais pas non plus..intéressant !
    je te souhaite une bonne soirée
    bisouxxx baveuxxxx

    Dernière publication sur spécial papatte : tout doux

    Répondre

  5. le 4 octobre, 2011 à 21:58 Henri écrit:

    Que de trésors t’a laissés Lucien. Fais attention aux incendies,mets les bien à l’abri. J’ai parcouru tes dernières pages. Que de choses intéressantes. Merci pour le partage et à bientôt. dinosaure80.

    Répondre

  6. le 5 octobre, 2011 à 8:24 jcn54 écrit:

    J’en apprends des choses avec toi !
    Bisous, bonne journée Babeth.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  7. le 5 octobre, 2011 à 19:38 caloulaframboiz écrit:

    Idem, je n’avais jamais entendu parler de ça!! merci pour le partage!

    Dernière publication sur Carnet de route de Caloulaframboiz : Les vieux, ce n'était pas original ...

    Répondre

  8. le 8 octobre, 2011 à 10:04 Rainette écrit:

    La gutta est aussi utilisée comme « isolant » en peinture sur soie ! pour séparer les couleurs et éviter qu’elles ne « fusent » !

    Répondre

  9. le 24 novembre, 2012 à 19:33 guy écrit:

    il y a en ce moment un mytère.
    j’ai trouvé ily a quelques jours sur une plage du nord-finistère une plaque de gutta-Percha. Elle est gravée dessus TJIPETIR ( se trouve sur Java) Deux autres minimum ont été trouvées en Bretagne et bien plus en Cornouailles anglaises. Personne ne sait d’où il viennent d’autant plus qu’elles ne sont plus fabriquées sous cette forme depuis des dizaine d’années ( épave de bateaux ??)
    Pour plus d’info sur ce mystère regarder ici http://www.prw.com/subscriber/bcopping2.html?cat=32&id=1697

    Guy Nov 2012

    Répondre

    • le 5 décembre, 2012 à 10:37 Louise écrit:

      J’ai également trouvé cette plaque de gutta-percha sur la plage de la Grève de Vougot, Guissény, Finistère Nord, Bretagne…
      Quelques anatifes y ont élu domicile ce qui revient à dire que la plaque aurait séjourné un certain temps dans l’eau de mer.
      Si quelqu’un a d’autres infos quant à où, comment, pourquoi, cela m’intéresse….

      Répondre

  10. le 6 décembre, 2012 à 19:48 Stephane écrit:

    J’ai également trouvé deux exemplaires lundi dernier. Un sur une plage de Tréflez (Keremma) et un sur une plage de Plouescat (Poulfoën.
    Suis également preneur d’un maximum d’infos….

    Répondre

1 2

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..