Archive pour le 18 septembre, 2011

1921 : placier pour Singer

placier pour Singer

(document original)

 

Lucien va, en plus de tenir son magasin de vente et de réparation de vélo, être placierreprésentant pour la compagnie Singer.

Au détour de ses bulletins de commande on peut observer que son territoire ne dépasse pas 15 kilomètres autour de Domfront. Son seul moyen de transport étant ses pieds ou son vélo. Ainsi il va aller à: Baroche 8 km, Le Chatellier 14 km, Passais 14 km, Saint-Bomer-les-Forges 7,5 km, Champsecret 7 km, Saint-Cyr-du-Bailleul 7 km, Avrilly 7,5 km, Rouellé 7 km.

parcours-vente-machine-singer-entre-1920-et-1922.jpg

Ses clients étaient multiples: cordonnier, cultivateur, gendarme, garde-forestier, employé de chemin de fer…

 

Scan10015.jpg

(document original)

Dans son relevé de caisse il est intéressant de noter son pourcentage sur la machine à coudre, 7,5% du prix de la machine. Les frais qui lui sont remboursés sont variables, location de vélo 5 francs, hôtel 20 francs, surprises 25 francs, envoi d’argent 1,80 franc, transport 3,59 francs.

Cette machine loin d’être bon marché, 675 francs soit 698,60 euros, était payée en partie à la commande, à la livraison et souvent à tempérament ensuite.

Cette politique commerciale était retrouvée trés tôt dans les publicités de Singer.

 

affiche1876singer1.jpg

(publicité de 1876)

Publié dans:Vie de Lucien |on 18 septembre, 2011 |4 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..