1920 : écrêmeuse Vega

c84429b7.jpg

(document original)

Acheter 7 écrêmeuses? J’ai cru que Lucien était devenu fou! Achat conséquent s’il en est mais dans une facture postérieure il en acheta encore 16 pour une valeur totale de 8990 francs. J’avais simplement oublié que Lucien, revendeur de machines, était basé en Normandie pays du lait.

 

ecremeusevega.jpg

Il ne s’agissait pas de fournir une usine de traitement du lait mais de constituer un stock pour son magasin/atelier. En effet dans son livre de compte les ventes se retrouvent:

Décembre 1920: 1 écrêmeuse Véga 140l à Monsieur Jeffroi à Saint-Roch 525 francs

14 fevrier 1921:  1 écrêmeuse  à Monsieur Mousecron au Vivier 525 francs à crédit

1 écrêmeuse à Monsieur Poirier à Souci pour 525 francs

22 fevrier 1921: 1 écrêmeuse Véga à Monsieur Bourdon à la Mogentière pour 550 francs

…..

Si vous regardez bien Lucien achetait ses machines 350 francs et les revendait  525 francs!

Le transport des écrêmeuses était assuré de Paris à Domfront par le service à grande vitesse des trains.

gareecremeuse12121920.jpg

(document original)

Publié dans : Vie de Lucien |le 29 août, 2011 |10 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

10 Commentaires Commenter.

  1. le 29 août, 2011 à 21:19 Epamine écrit:

    Je constate aussi que M. BOURDON n’avait pas d’bol en dépit du fait qu’il avait une écrémeuse: il a payé 25 F plus cher que les autres clients du Lucien!
    Incroyable cette histoire d’écrémeuseS. Il me semble en avoir vu une au fond de l’étable de ma très vieille cousine quand j’étais gamine…

    Encore un chouette et original billet!

    Répondre

  2. le 29 août, 2011 à 23:49 peintrefiguratif écrit:

    bon j’ai du sauté quelque chose je croyais qu’il vendait et réparait des vélo
    c’est presque un musée que tu as avec tous ces documents
    bonne soirée

    Répondre

  3. le 30 août, 2011 à 9:49 caloulaframboiz écrit:

    Il avait visiblement le sens du commerce! En tout cas, c’est formiable que tu aies pu retrouver tous ces documents! L’histoire par la petite histoire , on ne fait pas mieux !

    Dernière publication sur Carnet de route de Caloulaframboiz : Les vieux, ce n'était pas original ...

    Répondre

  4. le 30 août, 2011 à 10:21 Jacqueline écrit:

    Bonjour Babeth.
    Lucien vendait des écrèmeuses … sont-ce les mêmes que celles du ministère des finances qui écème le pauvre peuple !!! (lol)
    Bonne journée
    Jacqueline

    Répondre

  5. le 30 août, 2011 à 10:44 patriarch écrit:

    Le prix le plus élevé, était peut-être pour la livraison à domicile….

    belle journée chez toi.

    Répondre

  6. le 30 août, 2011 à 11:40 ALAIN écrit:

    Ah, les écrémeuses, j’ai connu ça dans ma jeunesse !!!
    ARSENE GRISALI

    Répondre

  7. le 30 août, 2011 à 21:25 babethhistoires écrit:

    D’ou l’expression le vol du Bourdon

    Répondre

  8. le 2 septembre, 2011 à 7:17 katara écrit:

    Ha les vieux vélàs c’est trop marrant belle journée Babeth

    Répondre

  9. le 2 septembre, 2011 à 7:33 jcn54 écrit:

    Merci pour ce partage Babeth.
    J’adore ces objets qui appartiennet dorénavant au passé !
    Bisous, bonne journée à toi.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  10. le 3 septembre, 2011 à 18:39 Christine écrit:

    Bonsoir Babeth , ces livres me font penser au Grand livre où mon grand père recopiait les factures ; il avait une petite entreprise et il fallait tout noter . Bonne soirée Christine

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..