1920 : rayon de vélo

22f63326.jpg

(document original)

Lucien continue à acheter du matériel pour constituer son stock afin de réparer vélo, moto et auto. Après avoir acheté de l’outillage, des bougies, des garde-jupes  il va acheter deux types de rayon, des 16 et des 18, pour une valeur de 77,30 francs soit 67 euros. Le colis était de 4,2 kg. L’emballage  lui a couté 2,2 francs.

La jante d’un pneu de vélo est connectée au moyeu par plusieurs rayons. Chaque rayon est maintenu sous tension et modulé par un écrou. Les roues classiques ont 16, 18, 20, 28, 32 ou 36 rayons.

Les rayons d’une roue partent alternativement vers la droite ou la gauche du moyeu.

Les roues avec peu de rayons sont considérées comme les plus aérodynamiques.

razyon2.jpg

 

Publié dans : Vie de Lucien |le 24 août, 2011 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 24 août, 2011 à 21:22 Epamine écrit:

    Très intéressant tout ça ! Tu en connais un rayon!!! (Hihihi!)
    J’ai parcouru ton blog (je reviendrai car j’ai juste regardé les images) et certains de tes billets font écho aux souvenirs de ma famille (par exemple les cahiers de chansons illustrés par les jeunes soldats…).
    Bonne soirée!

    Répondre

  2. le 25 août, 2011 à 7:07 patriarch écrit:

    Il avait une comptabilité bien tenue….

    belle journée.

    Répondre

  3. le 25 août, 2011 à 17:54 Maïté écrit:

    Ce qui m’a le plus interpellée , c’est l’écriture dans ces factures !
    Les belles majuscules n’existent plus !
    Quel dommage !
    Et la plume non plus !
    Amitié
    Maïté

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..