Archive pour le 17 août, 2011

1920 : déménagement

2c0980e0.jpg

(document original)

Après avoir résilié leur bail au Pissot et installé l’électricité Lucien et sa famille vont s’installer à l’angle de la route d’Alençon et de la rue d’Enfer à Domfront. La maison comprend, sur trois niveaux, au rez-de-chaussée son atelier, au premier une chambre, salle à manger, cuisine, cabinet d’aisance, au second deux chambres et un grenier.

Le déménagement va nécessiter l’aide d’un menuisier ébéniste de Domfront, Monsieur Vital Prel. Celui-ci va monter, réparer et remonter les lits et armoires de la famille. Il va refaire matelas, sommiers, traversins, oreillers. Et pour cela il va utiliser:

1 livre de crin d’animal

9 livres de laine

12 livres de plume

2 pelotes de ficelle

4m30 de coutil

2m20 de toile forte

2 livres d’étoupe

etoupes.jpg

Etoupe: sous-produit fibreux non tissé issu du travail du chanvre ou du lin.

Elle est utilisée dans la marine pour colmater les interstices entre les planches, dans la fabrication des mèches de fusil, rembourage des sommiers et matelas, joints d’étancheité en plomberie et même dans l’isolation des bâtiments.

Le menuisier ébeniste a fourni 47 heures de travail à 1,5 franc de l’heure soit 70,50 francs (63,35 euros). Le coût total de cette opération fut de 103,25 francs soit 92,78 euros. 

Publié dans:Vie de Lucien |on 17 août, 2011 |6 Commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..