1920 : l’Urbaine Electrique

09ad1599.jpg

(document original)

A la suite de son installation dans sa nouvelle maison Lucien va souscrire une police d’abonnement auprès de l’Urbaine Electrique. Ce contrat prévoit un abonnement d’un an pour la fourniture en électricité nécessaire pour quatre lampes à incandescence de 30 watts, un compteur lumière de 360 watts sous 120 volts et deux fils. Le prix de la location est de 1,5 francs par mois.

Les seules traces de cette Compagnie Urbaine d’Eau et d’Electricité sont cet abonnement et sur le net la mention du rachat, vers 1930, par la Compagnie de l’Ouest Parisien de 4500 actions de la Compagnie Urbaine d’Eau et d’Electricité qui détenait les concessions de Neuilly, Puteaux, Garches et Saint-Cloud .

Le 8 avril 1946 une loi 46-628 va instituer le fait que:

« la production, le transport, la distribution, l’importation et l’exportation de l’électricité soit nationalisés et gérés par un seul établissement public national de caractère industriel et commercial dénommé « Electricité de France ». »

Avant cette date 1450 entreprises locales ou régionales produisaient, transportaient et distribuaient l’électricité sur le territoire français.

Publié dans : Vie de Lucien |le 16 août, 2011 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 17 août, 2011 à 7:02 patriarch écrit:

    J’aime entendre ou lire la vie d’antan… Merci

    Répondre

  2. le 17 août, 2011 à 11:37 ALAIN écrit:

    Avec 1450 entreprises, il y avait de la concurrence !!!
    ARSENE GRISALI

    Répondre

  3. le 17 août, 2011 à 12:51 etoiledelys écrit:

    Bonjour Babeth,
    C’est toujours émouvant de faire revivre des personnages de sa famille, un retour en arrière, et un retour sur l’histoire, et sur la vie à cette époque avec des documents authentiques. C’est ce qui fait tout le charme de ce blog, et on se rend compte aujourd’hui de l’évolution incroyable de notre vie.
    Gros bisous Babeth
    A très bientôt
    Danièle

    Dernière publication sur Rêves éveillés : Elle et moi

    Répondre

  4. le 17 août, 2011 à 12:53 chamade1000 écrit:

    Bonjour Babeth
    Toujours émouvant en effet de pouvoir « remonter » si loin!
    Je te souhaite un bon après-midi!
    Amicalement
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

    Répondre

  5. le 23 août, 2011 à 11:15 Bea écrit:

    C’est rare et extraordinaire de pouvoir ainsi reconstituer toutes ces anecdotes de vie !
    bonne semaine à toi Babeth
    Bis
    Béa

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..