1920 : résiliation du bail

7fabf91d.jpg

(document original)

Monsieur Bigot propriétaire de la maison dans laquelle Lucien avait commençé son commerce de réparateur de montre et d’exploitant de lavoir décède le 16 décembre 1917 sans enfant et laissant seule sa femme.

Mme Bigot veuve, suite au contrat de mariage qu’elle avait établi avec son défunt époux en novembre 1888, avait l’usufruit et la jouissance des biens mobiliers et immobiliers dépendants de la succession de son mari. Elle décide en accord avec Monsieur Pardonce Lucien de résilier le bail de la maison et des dépendances sises au Pissot à dater de Pâques 1920.  L’acte  sera signé en mars 1920

A l’époque Lucien payait son loyer au semestre de Pâques à la Saint-Michel, celui ci étant de 240 francs soit 215 euros.

justificatifdepaiementdloyeren1920.jpg

(document original)

Suite à cela Lucien va louer une maison située route d’Alençon nommée ensuite  rue Foch à Domfront. Cette maison sera à la fois sa maison particulière et son atelier.

Publié dans : Vie de Lucien |le 28 juillet, 2011 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 29 juillet, 2011 à 6:52 patriarch écrit:

    C’est formidable de pouvoir suivre toute la vie d’une personne, grâce à ses papiers conservés.

    Belle journée. Bises

    Répondre

  2. le 29 juillet, 2011 à 11:26 ALAIN écrit:

    Lucien a bien du courage !!!
    ARSENE GRISALI

    Répondre

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..