Archive pour le 11 juin, 2011

« Au Bon Marché » à Paris

aubonmarch.jpg

S’il est bien un magasin qui nous interpelle c’est « Au Bon Marché ».

«Une cathédrale de commerce pour un peuple de clients». Voilà comment dans « Au bonheur des dames » Zola le définissait.

Crée en 1852 par Aristide Boucicault (1810 dans l’Orne-1877), associé pendant 10 ans à Paul Videau, ce grand magasin va avoir un esprit novateur :

L’entrée libre : la clientèle peut flâner en toute liberté et toucher les marchandises.

Les prix fixes : il n’y a plus de marchandage.

Les ventes à petit bénéfice : la marge bénéficiaire est réduite à 13%.

L’échange ou remboursement des achats : invention du terme «garantie de qualité».

La multiplication des produits exposés en magasin.

Le service de livraison à domicile.

La vente par correspondance avec envoi franco de port : le premier catalogue apparaît en 1871.

L’organisation de ventes spéciales : invention de la grande vente du « blanc » de fin janvier à début février.

Le développement de la publicité : utilisation de la presse, de prospectus et de catalogues avec parfois la présence d’échantillons.

Les systèmes d’avantages sociaux destinés aux employés : caisse de prévoyance avec perception d’un capital vieillesse ou décès, possibilité de progression de carrière, caisse de retraite qui ouvre droit après 20 ans de carrière à une pension.

Dans les grandes galeries il organise des balades à dos d’ânes pour les enfants des clientes.

Bâtiment (Boileau-Eiffel) à plusieurs étages avec de larges baies vitrées pour laisser  entrer la lumière, au sommet duquel une salle de mille places sera aménagée pour accueillir des soirées.

Publié dans:Miscellanees |on 11 juin, 2011 |Pas de commentaires »

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..