4 La révolution

220pximigrantes.jpg

« …Tout aller bien à la ferme quant voilà le Revolution qui eclate une bande de pillard parcourait les chemins tuans et devalisant tous ce qui trouve. Quand une nuit que je me rappelle il faisait bien noir quant un corps à corps s’engage dans le village avec mes parents les domestiques, tout le monde étaient debout pour tenir tête aux pillards a essayer de les mettre en fuite mais trop faible contre cette bande , fallait se retirer et s’enfermer pendant que les bandits piller tous le villages. Mon père fut obliger de rester au lit car il avait reçu une balle de revolver dans un coté, des mois et des mois se passèrent mais pas de guérison, au contraire la mort vint le frapper et nous faisait orphelin.

Pour nous une vie de voyage nous attendait et une vie d’aventure . Nous restames encore une huitaine de jours après la mort beaucoup de monde nous encouragèrent à aller trouver le consul de France qui demeurer dans la ville de Rio-de-Janeiro mais cela était bien loin pour nous … »

Extrait du récit de voyage de Lucien 8 ans en 1893

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_chronologique_du_Brésil

Publié dans : Recit de Lucien |le 24 mai, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

piluchon |
A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | lirgnomed
| unefilleajd
| Banale , mais ..